dimanche 20 novembre 2016

Les Animaux Fantastiques, envoûtant ? (spoiler alert : oui !)

Il y a deux univers qui sont vraiment chers à mon cœur : Disney et Harry Potter. Et c'est bien sûr de ce dernier que je vais parler aujourd'hui puisque j'ai vu Les Animaux Fantastiques !

Refaire une série de films ? Pari risqué ! Surtout que l'équipe a préféré la prise de risque à la facilité : on change de lieu, d'époque, de style !

Le film est une extension de l'univers, ne vous attendez donc pas à retrouver des personnages d’Harry Potter même si on y trouve quelques allusions (comme le nom d'Albus Dumbledore ou quelques thèmes musicaux dont le célèbre thème d'Hewige). Il faudra attendre les prochains films de cette nouvelle série pour voir à quel point les deux sagas se relieront. Quoi qu'il en soit, l'univers est approfondi ce qui est toujours agréable !


Le film se déroule donc à New York, dans les années 20. On suit Norbert Dragonneau/Newt Scamander, magizoologue, qui parcourt le monde pour étudier les créatures magiques... et qui est joué par Eddie Redmayne. Haaa, Eddie !  Il en dérangera sans doute plus d'un à cause de son interprétation mais je la trouve parfaite ! J'ai également trouvé les sœurs Goldstein (Tina et Queenie) et le moldu Jacob très attachants ! On a donc un quatuor au top ! 
Bref, Norbert arrive à New York avec une valise pleine de créatures magiques qui, suite à une série d’évènements, vont s’échapper et qu'il ! Une deuxième intrigue vient ce greffer à cette histire mais je n'en parlerai pas ici pour ne rien gâcher (si vous avez vu le film, il y a une partie spoilers plus loin dans l'article et je serai ravie de débattre avec vous dans les commentaires !). 

Le film est aussi plus adulte que son prédécesseur même s'il conserve l'essence de l'univers : un mélange d'émerveillement et de noirceur. Le film est un peu « léger » mais j'imagine que c'est parce que c'est le premier et qu'il doit poser les bases... La magie continue d'opèrer, entre autres, avec les animaux (coup de cœur pour le Niffleur et la scène de la parade, j'ai pleuré de rire). Il y a aussi beaucoup d'humour mais ce n'est jamais lourd. Et on retrouve le sens du détail de J. K. Rowling qui a écrit elle-même le scénario du film ! Belle prouesse !


Attention, spoilers !
Ce qui « m'inquiète », c'est la suite. En effet, on sait que la nouvelle saga est composé de cinq films avec, entre autres, le combat qui oppose Dumbledore et Grindelwald. La question que je me pose dès lors est comment y intégrer Norbert ? Réponse en 2018 ! 

Pour l'heure, je remercie J. K. Rowling (cette femme a tellement de talent !) et David Yates qui continue de me faire rêver. Et je pense que je vais revoir le film d'ici peu...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire