jeudi 20 septembre 2018

UPDATE LECTURE | 3 bandes dessinées pour le Pumpkin Autumn Challenge

On se retrouve aujourd'hui pour un update lecture ! Je vous ai parlé du Pumpkin Autumn Challenge dans mon dernier article et j'avais envie de partager avec vous mes dernières lectures 100% BD. Et si vous aimez les univers très sombres, vous allez vous régaler...

L'Homme gribouillé
Serge Lehman, Frederik Peeters


C'est l'histoire d'une vieille dame qui écrit des contes pour enfants terrifiants, d'une mère qui ne peut pas parler et desa fille qui ne peut pas s'en empêcher, d'un chat de mauvaise humeur, d'un collectionneur de merveilles avec six doigts à chaque main, d'un oiseau fossile géant, d'un faussaire hanté par les noms qu'il a créés et d'un secret vieux comme le monde.

J'ai beaucoup aimé cette histoires de famille ou plutôt de femmes.
Les histoires secondaires sont nombreuses, peut être un peu trop. Cela m'a parfois un peu perdue et selon moi certains arcs narratifs mériteraient d'être un peu approfondis. J'ai aussi trouvé la conclusion un peu brutale.
Néanmoins les dessins sont superbes, l'homme oiseau terrifiant et l'atmosphère m'a conquise !

Croquemitaines
Mathieu Salvia, Djet



Le croquemitaine voyage de nuit,
Dans toutes les caves, sous tous les lits,
Il traîne ses guêtres sans aucun bruit,
Prends garde à toi, passé minuit.

Aucune serrure ni aucun piège,
Ne peut stopper son grand manège,
Ca fait cent ans, ça fait mille ans,
Qu'il croque sans faim, petits et grands.

Que tu sois maigre ou bien potelé,
Seuls lui importent, en vérité,
Tes idées noires, tes idées folles,
Tes rêves morbides, dont il raffole.

Ni cris ni pleurs ne te sauveront,
Une fois le pied dans ta maison,
Oublie amis, proche et parents,
Quand sur ton lit, son ombre s'étend.


Croquemitaines raconte l'histoire d'Elliott, un petit garçon qui va être témoin du meurtre sanglant de ses parents. Pour échapper au tueur, Elliott va devoir, avec l'aide d'un croquemitaine et de son chien, courir pour sauver sa peau. Et c’est peut être le seul reproche que je ferai : la vitesse ! La narration est rapide et certains éléments sont à peine survolés alors qu'ils mériteraient d'être approfondis.
Ça n'a pas gâché mon plaisir, j'ai aimé cette série en deux tomes qui revisite le mythe du croquemitaine en mélangeant horreur et poésie. Outre l'univers graphique et les nombreuses références, j'ai surtout apprécié la double lecture aux airs de parcours initiatique que nous proposent Mathieu Salvia et Djet.
Si vous cherchez une BD qui joue sur les peurs d'enfants, qui vous fera à la fois frémir et réfléchir, je ne peux que vous conseiller de vous procurer ce dyptique.

Jolies ténèbres
Fabien Vehlmann, Kerascoët


Ne lisez pas ce qui suit si vous ne connaissez rien de l'histoire et que vous voulez garder l'effet de surprise...

Les apparences sont souvent trompeuses ! Jolies ténèbres, sous ses airs faussement innocents, naïfs et mignons, est un conte cruel. L'oeuvre utilise les codes de la BD enfantine mais les personnages tombent comme des mouches. Pour vous donner une idée, les morts sont aussi nombreuses que dans Game of Thrones et peut-être même tout aussi atroces et marquantes ! Le résultat est déroutant et dérangeant. Je ne conseillerais pas Jolies ténèbres à tout le monde (âmes sensibles s'abstenir !) mais si vous cherchez un livre avec une atmosphère qui vous marquera pour longtemps, foncez.

Et vous ?
Quel(s) livre(s) avez-vous déjà lu pour le challenge ?

dimanche 26 août 2018

Pumpkin Autumn Challenge : c'est reparti ! ☕️

Bonjour à tous !

Sortez les plaids et les bougies, préparez-vous un bon thé et installez-vous confortablement ! Je l'attendais avec impatience et la vidéo est sortie ce matin :



Mon challenge préféré est de retour ! C'est donc reparti pour le Pumpkin Autumn Challenge (du 1er septembre au 30 novembre) organisé par la délicieuse Guimause du Terrier de Guimause !
L'année passée, j'avais lu 8 livres et 10 comics/BD pour mon plus grand plaisir car c'est bien là le but de ce challenge : se faire plaisir et célébrer l'automne !
Cette année, un menu spécial magies et sorcières a été concocté et la passionnée de sorcières que je suis est plus que ravie ! Pour les détails, je vous laisse regarder la vidéo. Pour ma part, je pars sur un appétit de Goule !

Présentation (1)

Ma PAL initiale 

En effet, comme l'année passée, ma pile à lire risque fortement de changer au gré de mes envies ! Et comme ma PAL spéciale automne est énorme, j'ai ajouté des titres qui me font également de l’œil pour chaque catégorie...


Le cri de la Banshee : Nosfera2 (Joe Hill)
Le fantôme de l'opéra : Lockwood & Co (Jonathan Stroud)
Vous prendrez bien un verre de True Blood ? : Birdbox (Josh Malerman)

Ils me font également de l’œil : Misery (Stephen King), Ghost Story (Peter Straub), Faites vos jeux (Julia Richard), La cave (Natasha Preston), Black Coffee (Sophie Loubière), La Chambre de Naomi (Jonathan Aycliffe), Démences (Graham Masterton)


Trick or Treat ? : Le Carnaval aux Corbeaux (Anthelme Hauchecorne)
Pomme au four, tasse de thé et bougie : Hugo de la nuit (Bertrand Santini)
La feuille d'automne emporté par le vent, en rondes monotones, tombant, tourbillonnant : Les sœurs Carmines (Ariel Holzl)

Ils me font également de l’œil : Un palais d'épines et de roses (Sarah J. Maas), Billy Brouillard, le don de trouble vue (Guillaume Bianco)


Witches Brew : Les Bannis et les Proscrits, tome 1 : Le Feu de la Sor'cière (James Clemens)
Cristaux, tarot et encens : Cristal qui songe (Theodore Sturgeon)
Balai Pattes ! : Un bûcher sous la neige (Susan Fletcher)

Ils me font également de l’œil : Fille d'Hécate (Cécile Guillot), Les filles de Salem - Comment nous avons condamné nos enfants (Thomas Gilbert), Soeurs sorcières (Jessica Spotswood), Nox (Eloise Tanghe), L'ange de mai (Julie Hearn), Shades of Magic (V. E. Schwab), Faims (Patrick Senecal)


Les métamorphoses : Les Métamorphoses (Ovide)
Clochette, grimoire et chandelle : Thomas le rimeur (Ellen Kushner)
Au détour de Brocéliande : Walden ou La Vie dans les bois (Henry David Thoreau)

Ils me font également de l’œil : Un éclat de givre (Estelle Faye), Le souffle de Midas (Alison Germain), Apostasie (Vincent Tassy), Comme un conte (Graham Joyce), Le songe d'Adam (Sébastien Peguin), Faërie (Raymond Elias Feist)

Si vous participez, n'hésitez pas à partager votre PAL ! Je vous souhaite un bon dimanche et un automne rythmé par de belles lectures qui, je l'espère, vous feront frissonner d'angoisse et de plaisir !

'*~❀ @Shannonleannee ❀~*'

mardi 19 juin 2018

Cinq leçons que Queer Eye m'a enseignées

Une fois n'est pas coutume, on se retrouve aujourd'hui pour parler de mon dernier coup de cœur !

Queer Eye, quésako ? Je ne connaissais pas du tout cette ancienne télé-réalité américaine des années 2000 avant que Netflix la relance ! Le concept est le suivant : cinq hommes homosexuels, avec chacun sa spécialité, aident un inconnu à reprendre sa vie en main en lui faisant un makeover complet ! En effet, le relooking ne concerne pas uniquement l'apparence. L'équipe va l'aider au niveau de son bien-être général, son hygiène de vie et c'est surtout, pour le candidat, un boost de confiance en lui et en son potentiel ! C'est feel-good, plein de bienveillance et de positivité !
La nouvelle équipe, les Fab Five, est composée de :

Here Are The "Queer Eye" Transformations That Were The Most Challenging

Karamo (culture et confiance en soi)
Jonathan (coiffure, hygiène et beauté)
Tan (mode)
Antoni (nourriture et nutrition)
Bobby (architecture, déco et design)
Pour le moment, 2 saisons de 8 épisodes chacune sont disponibles.

Et voici 5 leçons que j'en ai tirées :
#1 Prends soin de toi 
Nos emplois du temps sont bien chargés mais c'est essentiel de ne pas oublier de prendre soin de soi. Ça passe par prendre soin de son look mais aussi de son environnement et son alimentation. Ce que j'ai parfois tendance à négliger...
#2 Tout, ou presque, est une question de confiance en soi
Le vrai travail se fait à l'intérieur
La confiance est sexy. Savoir qui vous êtes est sexy. 
#3 C'est OK d'être vulnérable 
Il n'y a pas de honte à montrer ses émotions et c'est important de vivre les bonnes comme les mauvaises parce qu'elles sont toutes nécessaires. Ne cache pas tes larmes ! Accepte ta vulnérabilité, n'en aie pas pas honte ! Sans vulnérabilité pas de joie, de bonheur et de connexion aux autres. 
Il a besoin de comprendre qu'être vulnérable n'est pas un signe de faiblesse. C'est un signe de force. Cela montre que vous êtes en harmonie avec vous-même, ce qui est la chose la plus sexy pour les hommes ou les femmes.
#4 Partage 
Dans le même état d'esprit, les rencontres entre les candidats et la Dream Team montrent à quel point les rencontres peuvent nous changer, surtout celles qui nous tirent vers le haut. Choisis avec soin les personnes qui t'entourent. Si elles te font des compliments, accepte les et n'hésite pas à montrer des signes d'affection. Tu verras, ça fait du bien.

#5 Tu es formidable comme tu es
Sois fier de qui tu es, de ta personnalité. Il faut du courage pour être soi, pour se respecter, arrêter de se dénigrer et accepter de ne pas vivre dans le passé pour aller de l'avant. C'est un long travail d'apprendre à se connaitre, s'affirmer et s'aimer mais ça en vaut largement la peine ! Et il n'est jamais trop tard pour ça !

And when Jonathan said it is never too late.
Tu peux te réinventer et apprendre de nouvelles choses quand tu veux.

Bonus : c'est une autre image de la masculinité
Je pense que doucement mais sûrement, les mentalités évoluent concernant la masculinité. Les hommes de la dream team sont des role models positifs ! Solidarité masculine, vulnérabilité, tolérance, amour, humour, etc. sont les valeurs centrales de l'émission ! Il n'y a pas une façon d'être heureux, il faut trouver la sienne et la vivre pleinement !

samedi 6 janvier 2018

3 bonnes raisons de voir The Greatest Showman

Début 2017, j'ai vu La La Land au cinéma. J'en étais ressorti des étoiles (et des larmes, je l'avoue) plein les yeux et il était donc logique de commencer 2018 avec The Greatest Showman, le nouveau film musical qui propose d’entrer dans l’univers magique du cirque de Barnum... À noter que la musique est composée par Benj Pasek et Justin Paul qui ont contribué au succès de La La Land.
Fan de comédies musicales, j'attendais ce film depuis plusieurs mois ! Est-ce que je l'ai aimé ? OUI ! Et voici pourquoi...

Synopsis
L’histoire de Phineas Taylor Barnum, un visionnaire parti de rien pour créer un spectacle devenu un phénomène planétaire.
Pour son casting

Hugh Jackman (qui joue ici le personnage principal) n’a pas une voix exceptionnelle (déjà beaucoup critiquée à la sortie des Misérables de Tom Hooper), mais il interprète parfaitement ce personnage de show-businessman et ce dès la première séquence qui annonce la couleur : ce sera spectaculaire ! J'ai également beaucoup aimé la performance de Zendaya.

“Ladies and gents, this is the moment you’ve waited for”
The Greatest Showman avec Hugh Jackman. Au cinéma le 24 janvier 2018.
Découvrez-en plus.

Pour son aspect feel-good movie

“La forme d’art la plus noble est de rendre les gens heureux”. Cette phrase de Barnum résume bien les intentions du film... Je suis ressortie de la salle un grand sourire sur le visage et l'envie de danser dans la rue.
La petite morale sur l’acceptation et la célébration de la différence est agréable et la chanson This Is Me est une chansons d'empowerment puissante !

Qui est-ce ?
Zac Efron aux côtés de Zendaya dans The Greatest Showman. Au cinéma le 24 janvier 2018.
Découvrez-en plus.

Pour ses chansons et ses scènes de danse

C'est la raison pour laquelle je vous recommande de voir ce film ! J'aime le show, le chant, la danse et je n'ai pas été déçue ! Les chansons sont bonnes, j'ai plusieurs fois écouté la BO et je ne m'en lasse pas. Les acrobaties sont également très belles (la scène entre Zac Efron et Zendaya est magnifique) et globalement j'ai beaucoup aimé la mise en scène (j'ai beaucoup aimé, par exemple, A Million Dreams avec ses jolis idées et jeux de lumière).

“I’m not scared to be seen. I make no apologies, this is me.”
“This is Me" nominé au Golden Globe pour la meilleure chanson originale. Au cinéma le 24 janvier 2018.
Découvrez-en plus.

Sur le fond, The Greatest Showman n'est certainement pas le film de l'année (si vous cherchez un film biographique, passez votre chemin) mais sur la forme, c'est un grand show divertissant, magique et entraînant qui va, sans aucun doute, ravir les amateurs du genre !

vendredi 29 décembre 2017

Le bilan sériel de l'année 2017

On se retrouve aujourd'hui pour faire le bilan sériel de l'année ! Quelles sont celles à retenir ? Quelles sont celles à laisser en 2017 ?

Celles qui ne datent pas de 2017 mais qui font partie de mes plus belles découvertes...

Sweet/Vicious (2016, arrêtée, 1 saison) * ❤ : injustement annulée, MTV je te hais ! Intelligente, pédagogue tout en restant divertissante et souvent drôle, on a besoin de séries qui abordent le consentement, le victim-blaming/slut-shaming, la culture du viol,... Je suis extrêmement déçue.

Sweet/Vicious: MTV Dramedy Series Trailer Released ...

Downton Abbey (2010, arrêtée, 6 saisons) * ❤ : Violet Crawley, Anna, Sybil, Matthew, Tom, Madame Patmore,... énorme coup de cœur pour cette série et ses personnages !

The Downton Abbey Experience | Masterpiece | PBS

Dix pour cent (2015, production en cours, 2 saisons) * : mention spéciale pour le final, j'ai hâte de voir la saison 3 !

Ce qui change dans Dix pour cent saison 2 - Le Point

Skam (2015, arrêtée, 4 saisons) * ❤ : je ne l'ai pas encore finie mais j'en savoure chaque épisode !

”Skam” tager flovhed og usikkerhed ud i lyset | ELLE

Celles que je vais rattraper en 2018...

Dark, Mr. Mercedes, The Sinner, Glow, Blood Drive, American Gods, Legion, Liar,... j'ai également déjà commencé The Marvelous Mrs. Maisel et j'adore !

The Marvelous Mrs. Maisel: Ecco il trailer dell serie TV ...

Celles qui sont revenues (pour le meilleur et pour le pire)...

Orange is the new black (saison 5) : J'avais beaucoup aimé la saison 4 et il en est de même pour cette cinquième saison ! 

Orange Is the New Black Season 5: TV Review Jenji Kohan

Sense8 (saison 2) ❤ : Même si je trouve cette saison 2 un chouïa en dessous de la première, ça me brise le cœur que la série soit annulée !

[Review] Sense 8, le premier épisode de la saison 2 ...


Game of Thrones (saison 7) : Un peu trop rapide mais, au moins, ça avance ! Hâte de voir la suite !

Game Of Thrones Season 7 Episode 1: Hightlights - Indiapages

Stranger Things (saison 2) * ❤ : Parce que la série, grâce à cette saison 2, est devenue une de mes séries préférées !

Stranger Things saison 2 : les infos — madmoiZelle.com

Manon 20 ans : Même si j'étais ravie de retrouver Manon et qu'il y a quelques belles scènes dans cette suite, j'ai globalement trouvé cette saison moins intense et surtout moins intéressante.

Image & Compagnie | Manon 20 ans

American Horror Story Cult : Je l'ai regardé, j'ai aimé le côté politique de cette saison mais je crois que je n'aime plus American Horror Story.

Review: ‘American Horror Story: Cult’ has great potential ...

The Walking Dead (saison 8) : J'ai lancé le premier épisode mais finalement ce sera sans moi... J'ai archivé la série. Dommage parce que j'aimais beaucoup le personnage de Negan !

'The Walking Dead' Won't Let You Spoil Who Negan Killed

Celles qui sont arrivées et que j'ai adorées...

#8

Friends From College * : même si les personnages ne sont pas inoubliables, j'ai trouvé la série drôle et j'ai bien aimé son ton doux-amer.

Friends From College Season 1 Review | Celebrities Report

#7

Mindhunter * : bien qu'elle soit un peu lente par moments, j'ai beaucoup aimé et je me demande quelle est la suite pour Holden Ford !

Netflix's 'Mindhunter' review: A thrilling reinvention of ...

#6

Atypical * : j'ai vraiment hâte de retrouver Sam et son entourage.

All we know about Netflix new comedy series Atypical so ...

#5

Captive (Alias Grace) : on retrouve certains thèmes chers à Margaret Atwood (également à l'origine de The Handmaid's Tale) dans cette mini-série, le principal étant la place des femmes dans la société. Une interprétation parfaite de Sarah Gadon et une intrigue prenante m'ont fait aimer cette série.

Alias Grace: Netflix debuts photos of miniseries

#4

13 Reasons Why * : une série qui m'a marquée plusieurs semaines même si je ne suis pas sûre que la saison 2 soit une bonne idée ! Un coup de poing dans le bide mais une série nécessaire dans le paysage des séries pour ados ! 

13 Reasons Why had a totally different original ending ...

#3

Big Little Lies * : avec son casting de stars et son récit bien construit, c'est un grand cru HBO ! Et cette scène finale 

Ep. 07: You Get What You Need | Big Little Lies | HBO

#2

The Bold Type * : série féministe et feel-good, c'est mon petit coup de cœur inatendu de l'année ! Mention spéciale à Jane, Kat et Sutton : enfin des personnages qui me ressemblent ! 

The Bold Type: Uma das melhores séries desse ano | Café Sem Pó

#1

The Handmaid’s Tale * : La série de l'année ! La réalisation, le jeu d'acteurs, l'écriture, le timing,... tout est parfait dans cette série ! 


The Handmaid's Tale Recap: Nolite Te Bastardes Carborundorum

Alors, d'accord ou pas d'accord ? Qu'est-ce qui vous a marqué cette année ?

mardi 19 décembre 2017

Mon automne en séries (avec du coup de cœur dedans)

On se retrouve aujourd'hui avec les dernières découvertes séries de l'année !

Stranger Things (saison 2) 

Je parle toujours de saison 1 mais il fallait que je parle de Stranger Things ! Si on m’avait dit que cette série deviendrait l’une de mes favorites, je ne l’aurais pas cru. Et pourtant ! On retrouve Mike et sa bande un an plus tard. Tout semble paisible et tranquille à Hawkins et tout le monde se prépare à fêter Halloween... mais les apparences sont trompeuses et cette deuxième saison est plus sombre et plus « psychologique ». Si dans la saison passée, Eleven et Mike étaient les personnages principaux de la série, on se concentre ici sur d’autres personnages tout en en introduisant des nouveaux. J'ai vraiment aimé voir davantage le personnage de Dustin (j'ai notamment adoré son duo avec Steve qui a d'ailleurs bien évolué et est devenu un de mes personnages préférés !). J'ai hâte de retrouver toute la bande dans la saison 3 (ainsi que Max et Eight).


Mindhunter

Mindhunter était l’une des séries Netflix les plus attendues de la rentrée. J'adore David Fincher, j'adore son Seven, son Gone Girl,... et j'ai une « passion bizarre » pour les tueurs en série. Je ne pouvais donc qu'aimer cette série (bien qu'elle soit un peu lente) qui s'intéresse aux bases du profilage. Qu'est-ce qui pousse l'homme à tuer ? Holden Ford tente de répondre à cette question un peu folle en essayant de mieux cerner les tueurs, de trouver les points communs dans leur profil psychologique... ce sont d'ailleurs, pour moi , les meilleurs scènes de la série ! Les scènes d'entretiens avec Ed Kemper et les autres sont intenses et dérangeantes au possible... Bref, si vous aimez les tueurs en série et le style de Fincher, foncez !


Skam 

L'adolescence est une période extrêmement complexe ! Ado, Skins était sans doute ma série préférée Si je ne m'y retrouvais pas totalement, contrairement à de nombreuses séries, ce n'était pas une image édulcorée de l'adolescence. Depuis, j'ai vu des super séries comme My Mad Fat Diary ou 13 Reasons Why. Et cet automne j'ai vu Skam et même si je n'ai vu que deux des quatre saisons pour le moment, cette série norvégienne m'a d'ores et déjà conquise ! On y suit une bande d'ados à Oslo et chaque saison se focalise sur un personnage. On y évoque l'alcool, la drogue, l'homosexualité, le sexe, le slutshaming,... de manière moins trash et donc beaucoup plus juste quand dans Skins ! C'est vraiment la série que j'aurais aimé avoir quand j'étais moi-même ado, elle a un niveau de réalisme rarement atteint dans les séries pour adolescents. Pour finir de vous convaincre de regarder cette série, je dirai que j’ai aimé les choix musicaux de la série  et surtout que c'est un véritable bijou au niveau visuel ! Oh, et puis c'est une bonne dose de solidarité féminine et cette sororité, moi, je suis ultra-fan !


Sur ce je vous laisse et je vais mater Skam ! N'hésitez pas à partager vos dernières découvertes séries dans les commentaires !

mercredi 29 novembre 2017

Pumpkin Autumn Challenge : le bilan !

Nous sommes le 29 novembre et demain le Pumpkin Autumn Challenge sera donc officiellement terminé ! Voici mon bilan : 

🎃 Menu 1 : L'automne frissonnant

J'ai lu les 6 tomes de la série de comics Locke & Key écrite par Joe Hill (fils de l’écrivain Stephen King) et dessinée par Gabriel Rodriguez. J'ai vraiment adoré, c'est un petit bijou d'inventivité qui mélange parfaitement saga familiale, fantastique et bien sûr horreur !
J'ai aussi lu Hex de Thomas Olde Heuvelt pour la crypte des morts-vivants ! Une lecture qui a frôlé le coup de coeur !
Enfin, j'ai lu la BD Dans les bois d'Emily Carroll qui rentre dans les deux sous-catégories. Ce sont des courts récits et honnêtement ça a été une déception. J'aime connaître la fin des histoires que je lis, les comprendre et j'ai clairement été frustrée dans ce cas-ci...

🎃 Menu 2 : Douceur de vivre

J'ai lu L'arbre d'Halloween de Ray Bradbury et L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur par Clément Lefèvre et Séverine Gauthier pour la catégorie creepy, spooky, halloween. Je n'ai pas trop aimé le premier que j'ai trouvé long malgré sa petite taille (et je m'attendais à apprendre plus de choses concernant les origines d'Halloween) mais j'ai adoré la BD qui m'a beaucoup fait penser à Alice au pays des merveilles version Halloween ! J'ai aussi lu Le Yark, un livre pour enfants de Bertrand Santini. Je l'ai adoré, c'est un joli texte tout en rimes, mignon, drôle, émouvant... Une lecture rapide, simple mais efficace. J'ai aussi lu, pour cette sous-catégorie L'étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman... J'avais d'abord emprunté le livre à la bibliothèque mais impossible d'accrocher... Frustrée (j'en entendais beaucoup de bien), j'ai essayer de m'y replonger mais cette fois version BD (2 tomes) et j'ai vraiment bien fait ! J'ai aimé les personnages, l'univers et la poésie !
Pour fall in love, j'ai d'abord lu Songe à la douceur de Clémentine Beauvais que j'ai beaucoup aimé. J'ai d'ailleurs tellement aimé découvrir sa plume que j'ai continué sur ma lancée avec Les Petites Reines. J'ai aussi lu le premier tome de Quatre Soeurs, Enid de Malika Ferdjoukh. Un livre tout doux qui sent bon l'automne.

🎃 Menu 3 : L'automne enchanteur

Moi qui, à l'origine, n'avait pas choisi le troisième menu, j'ai finalement craqué !
Comme beaucoup j'ai lu Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley et je suis mitigée. Pourtant les légendes arthuriennes, l'univers des fées, les sorcières, les chevaliers de la table ronde,... c'est un univers qui me fascine depuis que je suis toute petite ! J'aime vraiment l'idée que l'histoire soit racontée du point de vue des femmes, de Morgane qu'on découvre ici autrement. Mais je suis sortie de ma lecture déçue. La plume de l’auteur n’est, selon moi, pas forcément agréable et par moments ça traîne en longueur. C’est dommage parce que j'aurais voulu aimer ce livre davantage... Pour moi, ça manque donc d'épique mais je suis quand même contente de l'avoir lu. Pour ceux qui aiment les légendes arthuriennes je sais que j'avais aimé le premier tome de Graal (Le chevalier sans nom) de Christian de Montella et surtout L'Enchanteur de Barjavel.
Enfin, j'ai terminé le challenge avec Le livre des choses perdues de John Connolly. On y suit un petit garçon dont la mère est morte et qui va découvrir un autre monde... On y retrouve des personnages de contes de fées mais âmes sensibles, s'abstenir ! Jai rarement vu une (ré)écriture si cruelle, si noire...

🍁 J'ai donc lu 8 livres et 10 BD/comics... C'est un challenge auquel j'ai vraiment adoré participer et je suis super satisfaite du nombre de livres que j'ai lu ! En plus, grâce au groupe Facebook, j'ai déjà beaucoup trop d'idées pour l'année prochaine (ou plutôt pour les cinq prochaines années) ! Si vous avez participez n'hésitez pas à me dire quelles ont été vos meilleures lectures !