vendredi 29 septembre 2017

Ce mois-ci, au cinéma, j'ai vu...

On se retrouve aujourd'hui avec une nouvelle rubrique que je souhaite mensuelle : des petites critiques des films que j'ai vus au cinéma ! C'est parti !

 .
Ça
 .

Pennywise est sans aucun doute une figure emblématique de la littérature et du cinéma d'horreur. Ce célèbre clown a traumatisé plus d'une génération ! Lorsque j'ai appris qu'une nouvelle version allait sortir, j'étais à la fois très excitée mais j'appréhendais aussi le résultat... J'avais adoré Tim Curry même si le téléfilm a pris un coup de vieux. Mon avis sur cette nouvelle adaptation ? J ai adoré ! Pennywise, interprété par Bill Skarsgård, est toujours aussi creepy (il l'est même davantage, selon moi... non mais vous avez vu ce sourire ?). Le film n'est pas forcément effrayant (dit celle qui, quelques jours après avoir vu le film, a rêvé de Pennywise) (difficile de se rendormir après ça) (je pensais ne pas avoir eu peur) mais il est vraiment malsain et malaisant par moments. A côté de ça, le film prend son temps pour développer les personnages (mention spéciale à Richie et à ses blagues et à l'actrice qui joue Beverly) ce qui les rend attachants et donne lieu à de jolies scènes au niveau esthétique (je pense notamment à la scène où les enfants se baignent). J'attends la suite des aventures du club des losers avec impatience (le chapitre deux est prévu pour le 6 septembre 2019 aux États-Unis).

 . .
Mother !
 .

Black Swan fait partie de mes films préférés et je suis fan de Jennifer Lawrence... impossible pour moi de rater ce film donc ! Alors, perle ou navet ? Je n'ai pas aimé même si certains crieront au génie. Le film peut s'interpréter de différentes façons, sous formes de métaphores (si tu as vu le film et que tu veux comprendre, c'est par ici). J'ai trouvé ça beaucoup trop long. Et personnellement je suis sortie du film énervée et crispée (ce qui, je crois, est voulu entre autres par le travail du son). Bref, je suis mitigée mais pour moi c'est plutôt non...

 .
Seven Sisters 
 .

2073. La terre est surpeuplée et la politique de l'enfant unique est instaurée. Nous allons suivre un grand-père qui, alors que sa fille est décédée, décide de garder en vie et d'élever des septuplées. Les sept sœurs vont partager une seule et même identité, chacune pouvant sortir un jour par semaine. Mais un jour, Lundi ne revient pas... Le contexte de surpopulation est plus un prétexte, une toile de fond qu'un point de départ pour une vraie réflexion. Si je ne m'attendais pas vraiment à ça (le film est pour moi un film d'action), j'ai passé un très on moment devant Seven Sisters et je recommande chaudement ce divertissement (attention quand même aux âmes sensibles) !

 .
Le Château de Verre 
 .

Le Château de Verre est une adaptation du roman autobiographique de Jeannette Walls (que je me suis empressée d'ajouter à ma PAL en sortant de la salle). J'avais vraiment adoré Captain Fantastic auquel Le Château de Verre est très souvent comparé mais les deux films sont différents même si le point de départ est le même : une enfance hors du commun, en marge de la société. Mais Le Château de Verre s'intéresse davantage aux relations familiales et surtout à la relation père-fille entre Jeannette et son père (relation très très très touchante !). Les acteurs (enfants et adultes) sont magnifiques. Le Château de Verre est un des plus beaux films et des plus puissants que j'ai vu. A la fois triste et feel-good, j'ai aimé suivre cette famille imparfaite qui ne ressemble à aucune autre et dans laquelle pourtant tout le monde se retrouve... J'ai aimé suivre ce père complexe, qu'on aime et qu'on déteste, et j'ai aimé suivre l'évolution de sa fille, sa résilience,... que d'émotions ! Ce film m'a bouleversée, c'est un gros coup de cœur pour moi et si vous aimez les films sur la vie et la famille, foncez !

J'espère que cette nouvelle rubrique vous plait ! N'hésitez pas à partager vos coups de cœur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire